5 mois

Publié le par juliette

winnie6

Depuis hier, ça fait cinq mois que notre dossier est à Lang Son. Cinq mois pendant lesquels tous les jours de semaines nous avons espéré recevoir l’appel qui ferait de nous des parents. Cinq mois durant lesquels nous avons enchainé les périodes d’euphorie et de résignation. Plus le temps passe et moins la sonnerie du téléphone me fait sursauter. Curieux quand même comme réaction, il y a beaucoup plus de chance que l’appel survienne en ce moment que deux ou trois semaines seulement après l’annonce de notre transfert. L’homme est ainsi fait qu’il ne sait pas écouter sa raison.

Aujourd’hui j’ai un peu le moral en berne, sans raisons réelles ou plutôt si : il fait gris, il fait moche, il fait froid, les jours raccourcissent. Aves les mauvais jours, arrivent les nez qui coulent, les écharpes, les arbres dégarnis, les maux de gorges et bien sûr les pensées moroses.

Mais tout n’est pas sinistrose, il semble que ça redémarre un peu au Vietnam, on peut lire ici ou là quelques apparentements et quelques feus verts qui tombent.  Plutôt bon signe quand même, gardons le moral.

Publié dans Notre histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurence 23/10/2010 17:13


Courage Juliette,

les attributions vont bien finir par arriver.Il faut garder courage, espoir et confiance.
Allez Juliette ça va arriver pour nous tous !
Grosses bises
Laurence


yzabeille 23/10/2010 11:41


Courage ! Chaque jour qui passe nous rapproche du bonheur !
Comme toi il est des jours où le moral est en berne, les jours parraissent si longs, chaque sonnerie du téléphone fait tréssaillir....
Mais au bout de cette interminable attente.... le bonheur et la joie nous attendent.
Bizzzzzzzzzzzzz


Orabelle 22/10/2010 00:40


Courage Juliette ! Les apparentements vont bien arrives a Lang Son.
Et la chambre, ca avance ? Ca occupe au moins les mains, et c'est une attente "positive", constructive ;)
Sinon, pas de macrame ou de tricot pour moi ! Non merci.
Bises.


Pétula 20/10/2010 21:40


Courage, le temps fini toujours par passer, pour exploser en feu d'artifice un beau jour. Il parait que c'est pile le jour où on ne s'y attend pas. Chose qui ne va certainement pas m'arriver de
sitôt...puisque je ne pense qu'à ça!! Bises


juliette 21/10/2010 09:19



Merci Pétula, bon alors c'est mal parti pour moi aussi ;-) Il n'y a plus qu'à trouver le moyen de se vider l'esprit alors...poterie, macramé attentiuon nous voilà !!!


Bises