Le bilan d'arrivée chez l'enfant adopté

Publié le par juliette

Voici un super article sur les examens médicaux à faire à l'arrivée de l'enfant. Cet article est issu du blog du Dr Montléon une vraie mine d'info, à lire absolument : Cliquez ici pour accéder à l'article 

La liste des COCA est disponible sur le site de l'AFA : Cliquez ici pour accèder à la liste

 

"Le bilan d'arrivée

Quand un enfant est adopté et à de rares exceptions (enfant né en France ou venant d'un endroit particulièrment sûr), il nécessite un bilan médical.

Dire qu'il va bien et que c'est inutile de l'embêter n'est pas approprié : beaucoup de pathologies sont discrètes mais plus on s'en occupera tôt moins elles risquent de faire des dégâts. En France, la plupart des nouveaux-nés vont bien et pourtant ils ont droit à toute une batterie d'examen avant et après la naissance.

Dire que tout a été fait dans son pays d'origine témoigne d'une grande naïveté : la fiabilité des laboratories d'origine laissent à désirer, et en orphelinat on se contamine facilement.... quelques jours après les examens !

Dire qu'il faut lui laisser le temps de se poser est très gentil et serait une bonne chose si cela ne faisait pas perdre de temps, pour traiter une maladie qui peut évoluer défavorablement et..... être contagieuse.

Très important ce bilan d'arrivée peut être prescrit par n'importe quel médecin mais il n'est qu'une petite partie d'une VRAIE consultation d'arrivée qui ne peut être fait que par quelqu'un qui a de l'expérience dans l'adoption.

Ce bilan doit être précédé d'un examen médical complet qui pourra donner des indications sur d'éventuelles maladies et l'état nutritionnel.

Que dépister dans ce bilan :
-Des maladies graves d'évolution parfois discrètes : Sida, hépatite B, hépatite C, syphillis et tuberculose. En dehors de la tuberculose (voir le message consacrée à ce sujet) les autres maladies se dépistent par une sérologie (prise de sang).
-L'efficacité des vaccinations, parfois on a de très beaux carnets de vaccination complètement faux ! Pas la peine de tout contrôler mais les maladies qui ont les meilleurs taux d'anticorps (diphtérie et tétanos) et en fonction de ce taux on voit s'il faut repartir à zéro, se contenter d'un seul rappel ou de rien du tout pour l'instant.
- Un petit bilan général (numérationde formule, ionogramme sanguin, dosages des transaminases, de marqueurs nutritionnels) est aussi à faire.
-Si l'enfant a moins d'un an, il faut aussi rechercher les pathologies dépistées chez tous les bébés pendant la grossesse ou le séjour à la maternité : recherche d'une hypothyroïdie, d'une phénylcétonurie, d'une rubéole, d'une toxoplasmose.
-En cas d'origine asiatique ou africaine il faut dépister une malformation de l'hémoglobine (principal constituant des globules rouges) par une éléctrophorèse. Un prochain message fera le point sur ces maladies.
-Chez les petites filles âgées de plus de 4 ans, du fait du risque de puberté précoce (là aussi il y aura un message sur le sujet) un âge osseux est à faire de manière très rapide. Cet examen est utile aussi en cas de doute sur l'âge. Mauis ATTENTION l'âge osseux n'est jamais une parole d'évangile pour définir l'âge réel d'un enfant.
-Pour tous une série de trois examens parasitologiques des selles, en amenat des selles fraiches (et oui, c'est poétique) à un laboratoire qui a l'habitude de ces bestioles. Même en Europe de l'Est il y a pleisn de parasites dans les orphelinats.
-En fonction de l'examen clinique et au cas pas cas d'autres examens peuvent bien sûr être rajoutés. "
 

 

Publié dans Adoption mode d'emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carla 31/03/2011 23:33


Bonjour,

Beaucoup de courage à venir pour cette merveilleuse aventure. Cet article peut paraître inquiétant mais il est très réaliste. J'ai moi même été adoptée au Vietnam en 1970 et à deux ans j'avais le
développemnt d'un bébé de huit mois. En quelques mois j'étais parfaitement remise. Soyez sûrs que quelque soit l'état de santé de votre bébé elle grandira parfaitement.
Cordialement à vous