"The" retour....

Publié le par juliette

Depuis le mois d’aout c’est silence radio sur le blog… il faut dire que depuis la rentrée nous subissons la malédiction de la panne. Cette malédiction nous a privé tour à tour du grille pain , du karcher, du fer à repasser (chouette dans un premier temps mais vite problématique au fil des jours qui passent), de la machine à laver et de l’ordinateur. Bon comme dirait chéri tout ceci n’est que matériel et pas très grave (ok il a raison mais le budget n’a pas aimé du tout). Ce sevrage d’ordinateur m’a permis de me rendre compte combien cette petite bête prend une place importante dans nos vies aujourd’hui, j’ai vécu un mois avec l’impression d’être coupée du monde et des nouvelles de l’adoption.

Alors que c’est il passé pendant ce mois d’attente, euhh…….bah nothing ! rien ! nada ! le vide interstellaire quoi ! Pour meubler, je pourrais évoquer l’ envoi de nos certificats médicaux (à faire tous les 6 mois pour garder un dossier à jour), l’anniversaire de nos 4 mois d’attente sur Lang Son, l’AFA qui nous assure que dès qu’elle aura des nouvelles nous serons informés. Mais dans les faits,  pas de nouvelles vraiment rassurantes, il semblerait que depuis l’annonce de la signature imminente de la convention de La Haye tout marche plutôt au ralenti (peu d’apparentement, pas de feu vert, des cérémonies officielles de remise décalées de trois semaines avec les adoptants sur place….) Mais ces infos glanées ici ou là sont elles fondées ? On parle aussi des fêtes imminentes du millénaire de Hanoi qui mobilisent beaucoup d’énergie dans le pays.

Le temps paraît infini, élastique et pourtant je sais que 4 mois ce n’est rien à l’échelle des délais d’attente dans l’adoption, que d’autre ont attendu beaucoup , beaucoup plus et que plus encore aimeraient être dans cette position d’attente dans le pays. A ce stade, je n’ose imaginer combien il doit être difficile d’attendre le feu vert une fois que l’apparentement est fait. Après tout, pour le moment nous ne devons gérer que notre seule impatience , qu’en est il lorsque l’on sait qu’un enfant, notre enfant nous attend là bas et que l’on reste sans nouvelles. Je pense très fort à tous ces parents vivant en ce moment cette attente qui me semble la plus difficile de toute, je vous souhaite des feus verts imminents.  n a

Publié dans Notre histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Orabelle 08/10/2010 23:46


Courage a toutes et tous.
Nous sommes dans l'attente du feu vert, qui devait arriver en septembre. On n'en peut plus.
Et oui, les procedures sont ralenties en ce moment. Il n'y a officiellement pas de raison.
Mais ca avance toujours, pas a pas. Il faut prendre son mal en patience (que je deteste cette expression), et gardez espoir.
Grosses bises a tous ces petits qui nous attendent sagement dans les orphelinats ! Que leurs journees soient les plus douces possibles...


roulin corinne 08/10/2010 22:06


Ce sont juste de petits passages à vide mais ça repart! Je me dis que ça fera un joli cadeau de noel! Puis on n'est plus à quelques mois prêt!Merci pour votre soutien moral.
Et bon we.
Corinne


Aurélie (Winnie) 08/10/2010 19:59


J'ai découvert que tu venais me rendre visite alors je pousse la porte de ton blog. Nos petits sont dans le même pays: le tien a peut être déjà pointé le bout de son nez, le nôtre pas encore. Une
chose est sûre; ils sont très attendus dans chacun de nos foyers. Au plaisir de te lire. Bises


LAURENCE 07/10/2010 13:57


Bonjour Corinne,

il faut s'épauler dans ce parcours bien difficile de l'adoption.
Certains jours avec des hauts et d'autres avec des bas!!mais dis toi que nous sommes près du but. Cela fait presque 6 mois que nos dossiers sont à lang son(ainsi que les autres familles je crois).
Nous allons avoir forcément des nouvelles sous peu. Une de mes amies vient d'avoir son feu vert hier, et part mardi prochain chercher ses petites filles(vietnam du sud avec l'afa). Je suis super
contente pour et je vois que les attributions et les feu verts vont repartir. Ne perds pas espoir et aie confiance. Si ça te tracasses, tu devrais appeler MME Marcon


roulin corinne 06/10/2010 20:54


Merci Laurence pour ce petit mot qui l'air de rien, remonte le moral dans ces moments où l'on a l'impression que ça n'arrivera jamais!La fin de l'été, les jours qui raccourcissent, cela doit y être
pour quelque chose dans cette baisse de moral! On va dire ça comme ça!
A bientôt.
Corinne